Mobilisons-nous pour la profession de commissaire aux comptes | CJEC

Mobilisons-nous pour la profession de commissaire aux comptes

Chères Consœurs, Chers Confrères,

Le projet de loi « PACTE » du gouvernement qui sera discuté au Conseil des Ministres du 18 avril 2018, met en danger notre avenir.

En effet, il est envisagé de supprimer la mission du commissaire aux comptes dans les petites et moyennes entreprises.

Le CJEC œuvre depuis plusieurs années pour favoriser l’accès aux premiers mandats. Or, au moment où la CNCC nous entend, le gouvernement ignore la jeunesse. 

Nous avons écrit au Président MACRON, à notre ministre de Tutelle, Mme la Garde des Sceaux, et au ministre des Finances, pour leur faire part de notre inquiétude et de notre souhait d’accompagner le débat pour penser l’audit de demain dans la petite entreprise, objectivement indispensable à une économie confiante, transparente et en faveur de l’investissement productif.

Nous avons également interpellé, le Président National de la CNCC, M. Jean BOUQUOT, pour lui faire part de notre souhait de faire entendre la voix des jeunes dans le débat. Le message a été tout de suite pris en compte par la présence du CJEC à toutes les réunions d’avancée et dans la préparation des prochaines échéances.

Pour peser encore plus dans ce débat, l’ensemble des Présidents de sections et le bureau national réunis ont défini une ligne directrice basée sur l’ouverture et l’innovation pour faire entendre la voix des jeunes, dont les premières étapes vous ont été présentées ci-dessus, sans exclure une action de contestation dans les semaines à venir.

En complément, nous nous sommes engagés à relayer en masse, toutes les actions menées par nos instances. Nous vous demandons, notamment de signer et relayer massivement la pétition, via le bouton ci-dessous, auprès de tous vos contacts, associés, clients et salariés, afin de faire connaître l’opposition de la profession et des parties prenantes à la mort annoncée de notre mission de service public.

 
Yves PASCAULT
Président du CJEC

Signer la pétition