La transformation numérique et les nouveaux outils : un nouveau mode d'organisation | CJEC

La transformation numérique et les nouveaux outils : un nouveau mode d'organisation

La transformation numérique concerne les professionnels de très nombreux secteurs. Elle concerne aussi les experts-comptables. Toutefois, qui dit transformation numérique, ne dit pas seulement nouveau matériel ou nouveaux outils.

La transformation numérique est aussi une toute nouvelle stratégie, basée sur la collaboration entre les différentes parties prenantes, autrement dit une organisation en mode projet.

La transformation numérique n'est pas qu'une question d'outils

Acheter le bon logiciel ou le bon matériel informatique pour pouvoir travailler ne suffit plus. Le développement des outils numériques entraîne une véritable modification des habitudes de travail au sein des entreprises en général, et des cabinets en particulier.

Travail à distance, télétravail, travail collaboratif sont autant de notions que les cabinets commencent à intégrer. Les métiers qui existent évoluent et d’autres, nombreux, sont encore à inventer.

Les cabinets d'expertise comptable sont ainsi de plus en plus nombreux à utiliser :

  • l'intégration comptable automatique (par le biais de fichiers récupérés auprès des banques et des clients) ;

  • la collecte des factures via des plateformes, un extranet, le site du fournisseur ;

  • la transmission de données aux clients via internet (comptes annuels, bulletins de paies…) ;

  • etc.

Ils créent des postes dans des domaines comme la communication et le marketing pour mieux vendre leurs services.

C'est parfois une véritable révolution puisque les outils de travail collaboratif nécessitent aussi un changement de stratégie et d'organisation. Peu compatibles avec la division du travail et la hiérarchie, les nouveaux outils du numérique nécessitent au contraire une forte collaboration entre les salariés.

A la profession de prendre en main cette transformation !

 

Des outils existent pour faciliter les échanges et gagner du temps

Le temps est devenu ce dont beaucoup de cabinets manquent le plus. Les obligations déclaratives chronophages semblent de plus en plus nombreuses malgré la volonté de simplifier les démarches administratives des entreprises.

Le récent projet de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu en est un exemple. Les entreprises et les cabinets devront peut-être gérer l'impôt sur le revenu des salariés, en plus des cotisations sociales. Sans compter le fait de devoir expliquer les procédures et le taux de prélèvement à la source à appliquer.

Le cabinet d'expertise comptable a donc tout intérêt à investir dans les outils qui lui permettent de gagner du temps, tout en demandant au client de participer. Ce temps libéré permettra aux professionnels de faire autre chose. A eux de définir ces autres missions dans le cadre de leur projet de cabinet.

C’est exactement ce type de projet qui peut être présenté dans le cadre du concours Top Départ[1].

C'est pour faire gagner du temps aux jeunes professionnels et les aider dans leur projet d’exercice que le CJEC (Club des Jeunes Experts-comptables et Commissaires aux comptes) propose une sélection d’outils testés par ses membres, à des tarifs exclusifs[2].

Parmi ces outils, on peut citer le logiciel Quickbooks ainsi que Receipt Bank pour intégrer facilement ses factures et notes de frais avec son appareil photo, Mailchimp, pour les newsletters, Pipedrive en tant qu’outil CRM, Meetup pour l’organisation d’événement, Join me dans l’organisation de réunions, etc.

Sandra Schmidt, rédactrice en chef Compta-Online

 

[1] Le concours Top Départ est ouvert à tous les experts-comptables, jeunes-diplômés ou mémorialistes, en phase d’installation ou bien en phase de développement, et permet de remporter l’accompagnement stratégique du cabinet et une dotation de 10 000 €. Toutes les informations sur le site Top Départ.

[2] En savoir plus sur les réductions du CJEC