CCEF : Rassembler le « Business Evaluation » | CJEC

CCEF : Rassembler le « Business Evaluation »

La Compagnie des Conseils et Experts Financiers rassemble des professionnels du conseil aux entreprises venus de tous horizons et pouvant participer à des structures ou institutions professionnelles différentes.

C’est ainsi qu’experts comptables, avocats, notaires, conseils en investissements financiers, conseils en gestion de patrimoine, dirigeants de sociétés de gestion, experts indépendants, experts judiciaires, se côtoient en notre sein sur les sujets de l’évaluation d’entreprise, de la transmission, du financement et de patrimoine.

La base technique de la CCEF est indéniable, et elle se concrétise par le fonctionnement régulier de commissions de travail, et d’une offre de formation ciblée.

Chaque mois les professionnels se réunissent et explorent les domaines techniques dont ils sont spécialistes.

Il est lancé, par ailleurs, chaque année un cycle de formation permettant de devenir spécialiste en évaluation d’entreprise. La 8e session se met actuellement en place.

Formation professionnelle dispensée par des professionnels de haute compétence, mais connaissant parfaitement le terrain, l’approche est pratique tout en rappelant les bases théoriques de l’évaluation. Si tous les aspects sont abordés, la CCEF a conscience que le marché des professionnels est d’abord la PME-PMI et les ETI. C’est donc en relation avec ce marché que la formation est dispensée.

Cela prend sa source dans le cursus qu’a mis en place l’Institut Canadien des Evaluateurs.

D’une durée de deux ans, ce parcours permet, à son terme, de rejoindre le « Collège des Evaluateurs » de la CCEF, permettant ainsi une reconnaissance du parcours accompli, et d’entretenir de façon permanente, les connaissances acquises.

Nous permettons de devenir pour ces professionnels, une réelle alternative aux grands acteurs intervenants sur ce créneau.

Fort de cette expérience, la CCEF a développé un cursus cours sur la pratique de « l’évaluation de préjudices économiques des entreprises ».

Nous lançons actuellement la troisième session et formons le vœu d’un plus grand développement par la coopération que nous mettons en place actuellement avec la Compagnie Nationale des Experts Comptables Experts de Justice que préside Michel TUDEL, Président d’Honneur de la CNCC.

Cette formation se veut aussi en prise directe avec le marché, et entend permettre à ceux qui sont amenés à pratiquer cette discipline de pouvoir l’aborder avec des repères solides.

La CCEF se comporte aussi comme une instance de réflexion, et de lobbying.

Les fondamentaux de la CCEF repose sur l’interprofessionnalité : la compagnie a été à la source de plusieurs initiatives dont la signature d’une charte entre le CSOEC, le CNB (Conseil National des Barreaux) et le CSN (Conseil Supérieur du Notariat) sur l’exercice interprofessionnel.

La CCEF est aussi membre de la FFEE (Fédération Française des Experts en Evaluation) regroupant les trois branches essentielles de l’évaluation : l’immobilier, les instruments financiers, les entreprises.

C’est sur ce dernier point que se caractérise la CCEF. Elle est une composante essentielle de la Fédération aux côtés du CSOEC et de la CNCC. Elle assure la promotion des normes IVS, issues de l’IVSC - l’organisme mondial qui édicte les grands principes déontologiques, comportementaux et techniques de l’évaluateur au plan mondial, dont Gilles de COURCEL, président d’honneur de la CCEF, est un acteur actif.

La CCEF comprend environ 600 membres, tous cooptés, et qui contribuent sous forme de « club » ou « d’institut de réflexion » et qui produisent, pour diffusion, des conférences ou des supports.

Dans ce cadre, notre dernière convention nationale, du 17 novembre 2016, a été consacrée aux conséquences des nouveaux textes liés à la mise en œuvre pratique de l’interprofessionnalité : la CCEF ayant été consultée directement par les services de la chancellerie en vue de la rédaction de ceux-ci.

Plusieurs points ont pu être mis en exergue dont :

-          Une volonté de partage des différentes professions du chiffre et du droit au service des entreprises

-          Une rigidité de certaines professions à mettre en œuvre de façon pratique les structures interprofessionnelles, avec une recommandation à ses membres de gérer les structures interprofessionnelles que dès lors qu’ils sont les dirigeants et associés principaux

-          Une difficulté à mêler les professions réglementées dépendantes du ministère de la justice avec les autres

-          Une pierre d’achoppement : le secret professionnel « partagé »

Sur ce dernier point Maitre Maxime DELHOMME a pu exposer la maitrise qu’avait le professionnel libéral de son secret professionnel et l’absence, du fait du législateur, de la notion de partage et de la responsabilité de rupture potentielle à l’égard d’autrui.

Le professeur Alain GRIMFLED, Président d’Honneur du Comité National Consultatif d’Ethique pour la Beauté et la Vie, a pu , quant à lui , expliquer, lors de cette convention, l’origine du secret professionnel né au temps d’HYPOCRATE , et qui tenait plus de la volonté de préserver la réputation des familles qui consultaient à cette époque, un « médecin » plus pris pour un charlatan qu’une personne fréquentable, jusqu’à la notion de « données partagées » dans l’exercice en équipe ( en commun) dans la médecine contemporaine.

Son intervention se conclura sur un débat ouvert : peut-on partager la carte du génome humain de chaque individu ? et de finir sur l’interrogation du retour du secret professionnel pour le bien de l’homme par rapport à la collectivité et les intérêts pouvant la diriger !

De façon pratique, la CCEF a fini l’année 2016 par une matinale sur le thème du « Financement des entreprises, lorsque toutes les banques cessent d’octroyer des facilités à court, moyen ou long terme » et débute 2017 à Lille, sur une contribution sur les « 10 points de retraitement pour une évaluation d’entreprise réussie », et à Lyon sur un débat sur « le secret professionnel partagé ».

Du pratique, et du théorique ! De la pédagogie et de l’échange ! Telles sont les caractéristiques de la Compagnie des Conseils et Experts Financiers. N’hésitez pas à nous visiter sur notre site, sur notre page Facebook, ou à nous rejoindre – Votre avenir passera par un exercice professionnel apporteur de valeur ajoutée pour vos clients, plus encore « d’intelligence ajoutée ». La CCEF est là pour vous y aider, elle qui est le rassemblement de l’expertise financière au cœur de l’action.

 

André-Paul BAHUON
Président