L’international en création ex nihilo, c’est possible ! | CJEC

L’international en création ex nihilo, c’est possible !

Je suis Abdelaziz AGBETOU, expert-comptable en France, mais aussi expert-comptable, commissaire aux comptes et expert auprès de la cour d’appel de Cotonou (Bénin) avec un accès aux sept autres pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) : Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Mon parcours de formation a été le cursus classique DCGDSCG-DEC, en France.

Diplômé en 2019, j’ai créé ex nihilo un cabinet en France à Angers et un deuxième au Bénin à Cotonou, simultanément.

 

Comment suis-je arrivé à l’exercice à l’international ?

 

Etant franco-béninois, et souhaitant exercer en France comme au Bénin, j’ai trouvé tout naturel de m’inscrire aux ordres de mes deux pays.

L’inscription au tableau de l’Ordre des experts-comptables français fut similaire à celle du tableau de l’Ordre des experts-comptables et comptables agréés du Bénin : Le dépôt de dossier de demande d’inscription, le passage en commission du tableau et la visite de confraternité.

Au Bénin, cette dernière est réalisée par les permanents de l’Ordre, contrairement à la France où elle est obligatoirement réalisée par un confrère ou une consoeur.

 

En quoi consiste ma pratique ?

 

J’accompagne des clients TPE et PME principalement en France et dans quelques pays européens, un client aux États-Unis et plusieurs clients en Afrique de l’Ouest (entreprises de 20 à 30 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel ; sociétés publiques sous tutelle de la présidence de la république ; filiales de groupes étrangers ; ONG et association d’envergure internationale).

Mes missions sont diverses et variées : expertise comptable (plan comptable général français, plan comptable de l’Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires, aussi appelé SYSCOHADA…) ; audit contractuel et légal ; conseil en ingénierie financière et en restructuration de la dette financière ; conseil en optimisation fiscale, juridique et comptable des entreprises à l’international.

 

Que m’apporte cette pratique internationale ?

 

Chaque mission est différente. Chaque pays est différent. Chaque culture est unique.

 

Les chiffres sont une science exacte, mais nous les faisons s’exprimer à travers la culture et les lois de chaque pays. Lorsque je suis en déplacement professionnel au Bénin, par exemple, j’ai accès à des autorités publiques, à des chefs de très grandes entreprises, auprès desquels mes compétences sont très utiles.

En y réalisant mes missions de conseil, j’apporte énormément de valeur ajoutée tout en répondant aux attentes de mes clients étrangers qui apprécient le savoir-faire technique que j’exporte.

En termes de développement du cabinet à l’étranger, dans certains pays, il y a beaucoup moins d’experts-comptables qu’en France, ce qui permet à chacun des experts-comptables inscrits au tableau de se développer sereinement.

Enfin, j’ai toujours eu une passion pour l’international et y exercer me permet de voyager et de travailler dans divers pays.

 

Et demain ?

 

Un des projets de mon cabinet est d’avoir un bureau à Dubaï d’ici 2025. Je travaille également au renforcement des compétences des équipes locales. A terme, je souhaite que mes implantations à l’étranger deviennent moins dépendantes de ma personne car aujourd’hui, ma présence est encore trop indispensable.

Et pourquoi pas, proposer un réseau international qui permet à des confrères/consoeurs indépendant(e)s ou non, de s’expatrier dans le pays de leur choix.

 

 

Quelques conseils incontournables

• Bien préparer son projet avant de se lancer ;

• Prévoir une présence physique sur place lorsqu’on n’y connaît pas grand monde ;

• Cibler la vente de missions à forte valeur ajoutée ;

• Et surtout, profiter des pays dans lesquels sont basés vos cabinets !

 

Abdelaziz AGBETOU, expert-comptable en France, expert-comptable et commissaire aux comptes au Bénin,

vice-président du CJEC