Canada : À la conquête de l’ouest ! | CJEC

Canada : À la conquête de l’ouest !

Pour beaucoup d’entre nous, le Canada se résume aux grands espaces (lacs, chutes d’eaux, montagnes et forêts) et ses hivers rigoureux, mais ce pays a bien plus à offrir, en particulier, aux futurs experts-comptables français.

La profession au Canada et au Québec :

La profession est régie par l’Ordre des Comptables Professionnels Agrées du Canada (CPA) qui supervise les Ordres de chacune des provinces canadiennes.
L’Ordre des CPA est la résultante de la fusion, ayant eu lieu en octobre 2012, des trois Ordres professionnels comptables :

-        L’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA),

-        La fondation des comptables en management certifiés du Canada (Certified Management Accountants of Canada - CMA Canada)

-        L’association des comptables généraux accrédités du Canada (Certified General Accountants of Canada – CGA Canada)

L’Ordre des CPA Canada compte, à présent, 210 000 membres au Canada et à l’étranger dont 39 000 membres au Québec. Celui-ci veille à la protection du public et au rayonnement de la profession. Il représente tous les champs d’expertise de la profession comptable mis au service des entreprises, des organisations et du grand public.

À titre de comparaison, pour une population deux fois plus importante, la France et l’Ordre des Experts-Comptables français (OEC) ne compte qu’environs 20 000 Experts-comptables, soit dix fois moins qu’au Canada.

Au Canada, la production des états financiers est majoritairement faite au sein des entreprises.

Un professionnel ayant le titre de CPA est généralement nommé « Contrôleur » et se chargera de superviser l’ensemble de la fonction finance dans les TPE ou les PME.

 

La fonction finance, au Canada, regroupe de manière non-exhaustive :

-        La production des états financiers

-        Le contrôle interne

-        Le contrôle de gestion

-        La fiscalité

-        La paie, plus globalement la partie sociale

-        Les relations avec les investisseurs dans le cas d’une société cotées, dite « public »

Faire son stage et obtenir son Diplôme d’Expert-Comptable (DEC) en Amérique du Nord, c’est possible !

Plusieurs options sont offertes aux experts-comptables stagiaires, souhaitant travailler outre-Atlantique:

  • Expert-comptable mémorialiste ou diplômé :

L’Ordre des CPA du Québec est signataire d’un accord nommé « Arrangement de Reconnaissance Mutuelle (ARM) Québec-France » avec l’OEC français.

Cet accord permet aux détenteurs du DEC, d’obtenir leur titre de CPA ou de CPA Auditeur (Expert-comptable / CAC) moyennant une demande d’admission.

  • Expert-comptable stagiaire:

Dans le cas d’un expert-comptable stagiaire français inscrit à l’OEC, il n’est pas nécessaire de prendre contact avec l’ordre CPA, car le stage est réglementé selon les règles de l’OEC.

Selon le décret n° 2012-432 du 30 mars 2012 et son article 70 : « Par dérogation à l'article 69, une année [de stage] au plus peut être accomplie [par les experts-comptables stagiaires], sur autorisation du conseil régional de l'ordre des experts-comptables, en France ou à l'étranger, auprès de toute autre personne permettant au stagiaire d'acquérir une expérience pratique se rapportant à l'exercice de l'expertise comptable, dans les conditions fixées par le règlement intérieur de l'ordre des experts-comptables. »

  • Expert-comptable stagiaire n’ayant pas intégralement validé le DSCG ou étudiant en comptabilité

Dans le cas d’un étudiant ayant seulement le DCG ou le DSCG, il sera toujours possible obtenir son titre de CPA ainsi que son équivalence à celui d’Expert-comptable français en suivant le cursus mis en place par l’Ordre des CPA du Québec.

Plusieurs étapes sont à respecter :

  1. Demander une évaluation comparative des études effectuées hors du Québec auprès du ministère de l’immigration, de la diversité, et de l’inclusion.

  2. Obtenir la liste des cours prérequis pour obtenir une équivalence du Bachelor (Bac +3 ou 4 au Canada) dans une université de son choix.

  3. Approbation des cours prérequis par l’Ordre en sollicitant l’ouverture d’un dossier d’admission temporaire.

  4. Effectuer le programme de formation professionnelle CPA

 

Ici, deux choix s’offrent :

 

-        Programme dispensé par l’Ordre : Programme de Formation Professionnelle (PFP)

Durée : 12 à 24 mois       
Modules en ligne 
Temps partiel      
Encadrement personnalisé          
3 Universités partenaires à Montréal, Québec ou Gatineau

-        Programme universitaire : Diplômes d'Etudes Supérieures Spécialisées (DESS)

Durée : 9 à 16 mois         
Cours en classe   
Temps plein         
24 à 30 crédits universitaires      
11 universités accréditées

Les structures du programme national et du programme universitaire diffèrent, mais le contenu et les compétences couvertes restent les mêmes. Vous pouvez personnaliser votre formation en choisissant deux modules/cours parmi les quatre proposés. Peu importe la voie empruntée ou les modules/cours choisis, le titre obtenu à la fin du cursus sera celui de CPA.

Vous avez un maximum de sept ans pour compléter ce cursus.

Les membres de l’Ordre des CPA du Québec bénéficient des mêmes réciprocités avec l’OEC français.

Au total, il faudra compter au minimum deux à trois ans en incluant le stage pour obtenir son titre de CPA, car le stage peut être effectué en même temps que le cursus PFP.

Afin d’obtenir l’équivalence avec l’OEC français, il conviendra de suivre une formation spécifique de trois jours sur la réglementation, la déontologie et la pratique professionnelle.
Différentes formations sur ces thématiques figurent au catalogue des formations dans la profession (www.cfpc.net). 

Important :

Il est absolument indispensable de prévoir l’obtention d’un visa de travail ou d’étude avant de se rendre au Canada et de commencer les démarches auprès de l’Ordre des CPA du Canada. Le Ministère de l’Immigration canadienne opère un contrôle strict à cet égard.

Capitale : Ottawa

Superficie : 9 984 670 km2 (Statistique Canada)

Population : 36 708 083 habitants (2017 – Statistique Canada)

Monnaie : Dollar Canadien

Villes principales : Calgary, Montréal, Toronto, Vancouver,

PIB : 1 530 Milliards de dollars US (2016 - Statistique Canada)

Taux de croissance : 3% (2018 – Statistique Canada)

Taux de chômage : 5,8% (2018 – Statistique Canada)

Indice de développement humain : 0,920 (2016 – ONU)

Samuel Lévy, CPA, CGA, CITP, M.Sc

Références :

http://cpaquebec.ca/fr/etudiants-et-futurs-cpa/formation/

http://cpaquebec.ca/fr/etudiants-et-futurs-cpa/prealables/equivalence-du-baccalaureat-reconnu/

http://www.futurexpert.com/les-diplomes/reconnaissance-des-qualifications/

http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/comparaisons-economiques/interprovinciales/tableau-statistique-canadien.pdf